Accueil


Découvrez nos activités

Interbancarité

Interbancarité

L’interbancarité représente l’activité monétique interbancaire en émission

Régulation

Régulation

Dans le cadre de la mission de régulation, le GIE Monétique a pour principales missions

Promotion

Promotion

Le Groupement, engagé dans la promotion de la monétique interbancaire

Sécurité

Sécurité

Le GIE joue un rôle stratégique dans la surveillance du fonctionnement du système

Qui sommes-nous?

La mise en place d’un système de paiement électronique efficient, est une des priorités des pouvoirs publics Algériens. Elle fait partie des outils de modernisation du système bancaire, à l’instar du système de télé-compensation des instruments de paiement de masse.

La création du GIE Monétique, en juin 2014, est venue appuyer cette démarche stratégique par la régulation du système monétique interbancaire et la définition des missions et des attributions de l’ensemble des acteurs de ce système.

Les acteurs du système monétique interbancaire

Les opérateurs interbancaires

Les opérateurs interbancaires

La création du centre monétique interbancaire (CMI) résulte d’une initiative de la communauté bancaire, prise dans le cadre d’une vision portant sur le développement et la modernisation des moyens de paiement.

Les industriels et prestataires

Les industriels et prestataires

Des entités nationales et internationales accréditées ou habilitées par le GIE Monétique pour la fourniture d’équipements agrées ou à la réalisation des prestations interbancaires

Réseaux de paiement internationaux

Réseaux de paiement internationaux

Des entités pouvant avoir plusieurs formes juridiques et qui permettent de réaliser des transactions monétiques transfrontalières sur un réseau d’accepteurs

LE E-PAIEMENT EN ALGERIE

Depuis le mois d’octobre 2016, le paiement sur internet par carte CIB est officiellement opérationnel en Algérie.
Dans une première phase, le service a été ouvert pour les grands facturiers : les sociétés de distribution d’eau, d’énergie (gaz et électricité), de téléphonie fixe et mobile, les compagnies d’assurances et de transport aérien, et quelques administrations.