Appels d'offres
>> INTRANET

Présentation

La mise en place d’un système de paiement électronique efficient, est une des priorités des pouvoirs publics Algériens. Elle fait partie des outils de modernisation du système bancaire, à l’instar du système de télé-compensation des instruments de paiement de masse.

La création du GIE Monétique, en juin 2014, vient appuyer cette démarche stratégique. Cet organe de régulation sera en charge du niveau interbancaire en mettant en évidence la place et le rôle régulateur tout en clarifiant les missions et les attributions des acteurs du système monétique.
Il permettra la mise en place d’une monétique nationale complètement interbancaire en associant Algérie Poste tout en assurant l’ouverture sur le monde à travers VISA et MASTERCARD.

Il est créé par l’ensemble des banques commerciales de la place selon le principe d’une voix par banque. La Banque d’Algérie y siège pour s’assurer de la sécurité des moyens de paiements ainsi que de la production et de la pertinence des normes applicables en la matière, conformément à la réglementation en vigueur.
Le Groupement est autonome, constitué sans capital et à but non lucratif.

Cet organe de régulation, devra piloter l’interbancarité à travers les fonctions essentielles suivantes :

  • Gestion des standards, spécifications et normes dans le secteur de la monétique.
  • Définition de produits bancaires et des règles de leur mise en œuvre opérationnelle.
  • Gestion de la plate-forme technique de routage
  • Autorité de certification.
  • Gestion de la sécurité.

Il concrétise ainsi une transparence dans la définition des normes et des règles de cette activité de façon à libérer les initiatives d’investissement dans l’industrie de la monétique.
L’objectif étant de promouvoir la monétique par la généralisation de l’usage de la carte de paiement à travers toutes ses extensions.

Le Conseil de Direction du Groupement est composé de la Banque d’Algérie et d’un collège représentatif des membres pour un mandat de deux ans. Sa présidence est confiée au Président en exercice de l’ABEF (L’association professionnelle des Banques et des Etablissements Financiers) et sa gestion est assuré par un Administrateur (Directeur Général).